• Le radeau de la méduse

    Le radeau de la Méduse de Théodore Géricault

    Le tableau est inspiré par un évènement tragique: le nauffrage en 1816 de la frégate "La Méduse" au large des côtes d'Afrique. Géricault choisit de montrer la lueur d'espoir qui anime les naufragés agonisants, réfugiés sur un radeau, au moment où un navire se profile à l'horizon. L'argus sauvera 15 des 49 hommes ambarqués sur la Méduse. Le véritable radeau de la Méduse mesurait 20 mètres de long et 7 de large. Géricault n'est donc pas si éloigné de la taille réelle avec un tableau de plus de 7 mètres! D'ailleurs par souci de réalisme, il avait fait appel au charpentier qui avait construit le radeau et survécu au drame, afin qu'il l'aide à représenter un esquif vraisemblable.

    Ce premier grand tableau romantique a tout d'abord scandalisé le public. Le réalisme de l'agonie la lumière crue braquée sur les cadavres ou la scène de cannibalisme au centre restituent la tragédie dans toute son horreur. Géricault a d'ailleurs, pour l'occasion, visité maintes fois les malades agonisants et les cadavres de l'hopital Beaujon.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 11:42
    :)
    quel beau tableau vraiment un gros gros travail je n imagine pas le nombre d heures qui a passé dessus c reussis c realiste et beau bonne journée ma lolo
    2
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 12:01
    bonjour
    comme dit atena c est vrai que c est beau .j adore la peinture et comme je ne sais pas peindre c est bien dommage c est pour sa que je me suis mise a la creation c est une façon pour moi de crer autrement .bonne journee a toi bichette gros bisous
    3
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 12:29
    bonjour Flavia
    je repasse plus trad j'ai eu un probleme avec sfr je fais le tour de tout le monde et je reviens plus tard dans la journée ☺☺☺
    4
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 12:55
    re moi
    en effet un beau et tres grand tableau au musée du Louvre enfin je crois ! et je crois aussi que le tableau fait réference a une histoire vrai ,arff je suis con c'est marqué en plus pfff , a ^plus tard Princesse Flavia et passe une bonne journée
    5
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 13:31
    ♀ Une oeuvre
    mondialement connue. Une qualité artistique peu commune. Merci Flavia de nous faire partager l'hitoire de cette oeuvre, et aussi de nous permettre de le voir une fois de plus. Bisous et douce après midi à toi.
    6
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 14:00
    A chaque fois
    Bonjour Flavia. A chaque fois que j'ai eu besoin de penser ou de réfléchir à un naufrage, à une catastrophe nautique, c'est toujours au radeau Géricault que j'ai pensé. Il est réellement très vivace, très vivant (si je peux dire) et représente vraiment la mort, l'horreur sur l'eau, en cas de naufrage. C'est une belle oeuvre, très belle et ça m'a fait plaisir de la regarder à nouveau. A tout à l'heure Flavia...au fait, Flavia, c'est ton vrai prénom ? Si oui, il est magnifique.
    7
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 17:57
    bonsoir Princesse
    mon petit coucou du soir !! a tout a l'heure ou a demain si tu veux bien !!☺☺
    8
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 21:13
    bonsoir ma douce Flavia
    J'adore la peinture, mais celle-ci, je n'arrive pas à la faire me parler, c'est trop de souffrance pour moi, quand c'est subjectif, je peux le faire, ici, c'est trop réaliste, c'est magnifique dans l'art, mais le sujet, j'y arrive pas, superbe mise à jour et merci pour ta douceur et ta gentillesse, c'est toujours un vrai bonheur de te lire, douce soirée, prends bien soin de toi bisous tout doux, à demain!
    9
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 00:50
    tout doucement
    je passe par ici, pour te souhaiter une bonne, une excellente nuit...sage et reposante hein ! A demain Flavia, toute reposée
    10
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 08:32
    bonjour Flavia
    bon moi je passe pas doucement hein , il est temps de se léver et de prendre l'air !! belle journée Princesse Flavia
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :